Deuxième partie de notre entretien avec Tony Esperon, manager général du club, où après avoir dressé le bilan du premier semestre dans la première partie, il explique et défini les objectifs et actions de la deuxième partie de saison

Dés le 6 janvier, l’équipe fanion reprendra le championnat et lancera la deuxième partie de saison pour le club. Quels seront les objectifs sportifs pour le club lors de ces six prochains mois ?

Tout d’abord, vous voyez bien que la trêve aura été très courte pour certains…En terme d’objectif de résultat, il faut séparer les séniors et les autres équipes du club. On va parler d’objectif de classement pour les séniors et d’objectif de formation pour les autres équipes. Ainsi pour l’équipe fanion, l’objectif est de remonter en départementale 1. C’est une obligation car c’est la vitrine du club. Vous pouvez gagner tous les titres que vous voulez en jeunes, si vous ne gagnez pas en séniors, la perception du club par les gens de l’extérieur sera toujours biaisée. C’est un objectif donc majeur pour le club et cette équipe aura cette saison la priorité sur toutes les autres. Pour l’équipe réserve, l’objectif principal sera d’obtenir très vite le maintien en départemental 3 puis tenter de se mêler aux premières places lors de cette seconde phase. Enfin pour l’équipe III, le but est de continuer à jouer le plus de match possible à quatorze, de ne pas connaître de problème d’effectif, de prendre du plaisir et, pourquoi pas, de chercher un titre de promotion. N’oublions pas que “Ambitieux” fait partie du slogan du club, aux joueurs de montrer que ce n’est pas qu’un vain mot…

Pour les U17, il faut continuer à bien vivre ensemble, s’entraîner à devenir de futur sénior. La cerise sur le gâteau peut venir avec un titre de champion de promotion pour récompenser ces efforts. Pour cela, il va falloir apprendre à s’aguerrir et avoir une âme un peu plus de compétiteur. Pour les U15, nous sommes encore dans l’apprentissage du football à onze avec de nouvelles tactiques, de nouvelles règles, un nouveau terrain. La seconde phase doit voir une évolution au niveau du mental et du physique afin de ne plus connaître de “trou” pendant les rencontres. La dimension tactique doit commencer à prendre du sens chez ses joueurs car on ne peut parfois résoudre des problèmes que par son physique ou sa qualité de footballeur. La défaite face à une équipe de ligue en coupe doit rester dans les mémoires pour rappeler aux joueurs tout le chemin qu’il reste à parcourir dans leur formation pour devenir de très bons joueurs.

Enfin pour l’école de foot, nous parlerons d’évolution naturelle avec vers la fin d’année le début de l’apprentissage vers les catégories de la saison prochaine. Il ne sera donc pas rare de voir des échanges entre les catégories comme nous avons pu le voir à la fin de ce premier semestre. Les résultats importent peu, l’important étant de voir une évolution technique et tactique chez ses gamins.

“Le HOFC doit faire parti de ce cercle fermé”

Dans la première partie de ce bilan, vous avez évoqué le label club. Que faudra-t-il faire pour le décrocher et à quoi sert-il ?

Nous devons mener notre organisation sur trois axes : sportif bien entendu puisque c’est le football qui nous rassemble au sein du HOFC, associatif pour donner du lien et un sens à toutes nos actions car nous ne sommes pas des professionnels, mais aussi éducatif pour continuer à garder notre image de club propre en formant autant des sportifs que des futurs dirigeants. Ce troisième axe est la partie la plus compliquée et la moins travaillée dans les clubs. Ce dernier axe sera le fil rouge de ce deuxième semestre car il doit nous permettre de décrocher de nouveau le label club, décerné par la fédération. Après un audit du district, nous sommes éligibles à l’obtention de ce label si nous bossons sur ce que nous appelons le “PEF” (programme éducatif fédéral). Cela concerne toutes les catégories du club, il faudra mettre en place des actions pédagogiques sur des thèmes aussi variés que l’arbitrage, la santé, l’écologie, le fair-play, l’engagement citoyen et la culture foot. Je serais le coordinateur de cette action. Treize clubs sont détenteurs du label club dans le département. Le HOFC doit faire parti de ce cercle fermé pour la reconnaissance du travail fourni depuis quelques années par tous. Au delà de l’obtention d’un bout de papier et d’une dotation matériel, la méthodologie de travail demandée pour ce label doit guider toutes les composantes du club afin de pérenniser le club dans le temps et montrer que le HOFC a appris des erreurs passées où après un départ canon lors de sa création, le club s’est laissé vivre et au grès des départs des personnes a perdu peu à peu le fil conducteur permettant un fonctionnement cohérent et rassembleur.

Quelles seront les actions ou évènements qui se dérouleront lors de ce deuxième semestre au niveau associatif ?

Les mois passent vite et nous avons déjà déterminé avec le bureau un calendrier évènementiel jusqu’à la fin de la saison. Il y a d’abord la traditionnelle galette des rois avec les vœux qui vont avec au mois de janvier, nous aimerions que l’amicale des séniors organise un repas dans le courant du mois de février, en avril ce sera le club qui organisera une animation repas, en mai nous voulons relancer le tournoi U9 en mode U10 et en juin ce sera l’heure de l’assemblée générale. Entre temps, il faudra organiser, planifier et financer les voyages de fin de saison des catégories. Au niveau associatif, nous espérons aussi voir l’évolution du chantier de la salle des clubs sur Horgues qui va permettre au club de bénéficier d’un nouveau club house fonctionnel, que nous partagerons avec les autres associations du village, qui doit nous permettre de travailler dans de meilleures conditions que cette saison. Nous espérons aussi mener à bien un travail de longue haleine pour équiper les éducateurs et dirigeants d’une dotation estampillée HOFC afin de véhiculer l’image du club sur tous les terrains du département. J’espère aussi que nous pourrons réaliser des levers de rideau des séniors par des équipes de l’école de foot afin que les catégories se connaissent mieux et connaissent aussi tous les sites du club.

“Si on fait monter le niveau de compétence de nos formateurs alors nos joueurs ne seront que meilleurs”

En tant que manager général, aurez-vous des tâches bien particulières ?

Outre le label club qui devrait me prendre beaucoup de temps, j’espère pouvoir mener à bien un projet de suivi de nos éducateurs partis en formation cette saison. La saison dernière, aucun éducateur de notre club n’avait été formé par le district. Cette saison, plusieurs entraîneurs ont franchi le pas (d’autres vont suivre dans les prochains jours) et je pense qu’il faut désormais les accompagner dans cette progression. Si on fait monter le niveau de compétence de nos formateurs alors nos joueurs ne seront que meilleurs. Je vais essayer de constituer une sorte d’académie pour suivre ces éducateurs sur les six prochains mois. C’est un gros challenge mais je pense que le jeu en vaut la chandelle car une émulation peut se créer avec ce groupe motivé qui entraînera les autres dans leur sillage. Une autre mission sera, en collaboration avec le responsable de l’école de foot, de créer rapidement l’organigramme sportif de la saison prochaine.

Quels sont vos vœux en 2019 pour le HOFC ?

Je souhaite à tous nos licenciés et leurs proches de s’épanouir dans le football. Personnellement, cela fait plus de trente ans que je possède une licence et je ne peux pas m’en passer. De nombreux enfants ont commencé le football en 2018 et j’espère qu’ils continueront en 2019. C’est le plus beau des sports, il permet de faire des connaissances que ce soit au bout de votre rue ou à l’autre bout du monde. J’espère aussi que nous fêterons des titres car cela voudra dire qu’il y aura de nombreux sourires sur les visages des gens mais aussi de réaliser de nombreux moments de partage et de convivialité. Je souhaite que le club continue de grandir avec des personnes qui auront compris l’identité de notre club et que nous soyons rejoints par des personnes souhaitant s’investir dans ce beau projet communautaire. Je vous souhaite à tous de bonnes fêtes de fin d’année. On se retrouve en forme et motivé comme jamais.

Consulter la première partie du bilan

 

 

 

 


N'hésitez pas à partager cet article sur votre mur Facebook...

  • S'abonner aux articles

    Votre e-mail :