Les fêtes de fin d’année sont un excellent moment pour faire le bilan de la première partie de saison. Tony Esperon, le manager général du club nommé en début de saison fait le point sur les six premiers mois écoulés de cette saison 2018/2019 et donne le cap à suivre pour la deuxième partie.

Tony, tout d’abord, pouvez-vous nous dire comment vous sentez-vous au club depuis votre arrivée en juin dernier ?

Bonjour à tous, tout d’abord je profite de cette tribune pour remercier toutes les personnes du club qui ont su m’accueillir de la meilleure des façons. Je retrouve des relations sincères et amicales dans un cadre plus serein et apaisé que je le pensais en venant de l’extérieur. Je suis agréablement surpris par ce club. L’image qu’il renvoie à l’extérieur ne reflète pas celle que je connais désormais. Je pensais arriver dans un club moribond alors qu’il est plein de vie et de bonnes volontés. C’est un axe de travail que j’ai priorisé dés le départ, à savoir remettre le club sur la place médiatique pour qu’il redevienne attractif. Nous avons défini lors d’une réunion de travail l’ADN du club : familial, convivial, ambitieux. Désormais, c’est ce qui doit nous guider.

En tant que manager général, qu’elles sont vos champs d’actions ?

Au départ, j’étais venu avec à l’esprit de m’occuper principalement de la coordination sportive mais après un bilan interne effectué auprès des dirigeants et éducateurs du club, j’ai décidé de mon propre chef d’élargir mon rayon d’action à tout ce qui touche le club. Mon action ne se limite donc pas qu’au terrain, bien au contraire puisque aujourd’hui je m’occupe plus des coulisses que du sportif. Communication, coordination des catégories, actions club, suivi des commissions, formation des éducateurs, label club,…Les tâches sont multiples et intéressantes. Merci au président Exposito, qui abat un travail énorme pour le club et pas souvent reconnu à sa juste valeur car réalisé dans l’ombre de m’aider au quotidien.

“Je ne suis pas venu seulement que pour les séniors…”

Lors de ce premier semestre, qu’elle a été votre action principale ?

La grosse action a été de remettre le site du club, www.hofc.fr, au centre de nos actions. C’est la plateforme commune de tous les licenciés et notre vitrine vers l’extérieur. Aujourd’hui, avec 300 connexions en moyenne par jour, le pari est réussi. Le site est mis à jour quasi-quotidiennement. De nouvelles rubriques ont été crées. Les inscriptions pour le repas de Noël ont été réalisées sur le site avec le succès que l’on sait. La mission est en passe d’être réussite mais c’est un travail de tous les jours donc il ne faut rien relâcher. Le club a repris sa place dans les médias avec un partenariat d’articles avec la Nouvelle République des Pyrénées et une présence accrue sur facebook. “Faire savoir ce que l’on fait et faire savoir que l’on sait faire” est une obligation pour notre club pour attirer de nouvelles personnes mais aussi des partenaires. Le site sert autant aux parents, qu’aux joueurs, qu’aux dirigeants et aux éducateurs. Par exemple, les éducateurs ont une section dédiée où ils trouvent des informations utiles au quotidien comme les numéros des entraîneurs adverses, des programmes d’entraînement, des informations du district, les dirigeants peuvent retrouver les compte-rendus des réunions et le planning de la semaine. Il est donc une vitrine pour l’extérieur et un outil de travail interne. Je remercie Danny Antunes pour sa précieuse collaboration sur le site.

Y a-t-il d’autres actions que vous avez mené ?

Oui et de nombreuses. Comme je le disais pour le président, cela est pareil pour de nombreuses personnes au club, le travail qui se fait dans l’ombre ne se quantifie pas forcément. Il ne suffit pas de se mettre au bord d’un terrain et de regarder un match pour faire croire que vous travaillez pour le club comme certains peuvent le penser. J’ai passé du temps en début de saison sur des projets de tournoi qui n’ont malheureusement pas pu se concrétiser. L’entente avec Bordes pour les U17 a pris beaucoup d’efforts car nous étions partis pour être avec Séméac à la base. Il y a eu toutes les réunions au district où il a fallut être présent pour représenter certes le club mais faire entendre la voix du HOFC. Mettre en place la logistique, remettre en marche les commissions, organiser la vie sportive avec les planning d’occupation des terrains, créer les organigrammes du club, veiller à la formation des éducateurs, créer l’opération Photostar, mettre en place le match des éducateurs pour le repas de Noël, remplacer l’entraîneur de l’équipe fanion lorsqu’il n’était pas présent, lancer le label club…bref de nombreuses actions et bien d’autres qui viendront rythmer la deuxième partie de saison. J’ai une vision globale du club car je suis présent aussi souvent que possible sur l’école de foot. Je ne suis pas venu seulement que pour les séniors…Un travail impossible à faire sans l’aide des commissions et de toutes les composantes du club que je remercie pour leur travail.

“Remettre les séniors du HOFC là où ils auraient du rester. “

Pouvez-vous nous faire un bilan sportif à mi-parcours de cette saison ?

Tout d’abord, il faut différencier les pôles sportifs. Nous en détenons trois : les séniors, l’académie (U17, U15) et l’école de foot. Ces pôles seront amenés à être modifiés la saison prochaine pour une meilleure efficacité. Concernant l’école de foot, le football d’initiation (U6/U7, U8/U9) se porte bien en terme d’effectif avec des effectifs complets avec plus de cinquante enfants. Des éducateurs se forment dans ces catégories, ce qui est très important pour le développement des joueurs. Nous avons aussi développer une équipe féminine chez les U6/U7, peut-être le début de quelque chose pour le football féminin au HOFC. Chez les U10/U11, le travail établi aux entraînements semble payer avec de bons résultats. Personne n’est laissé de côté et cela est très important. Chez les U12, les résultats sont sur courant alternatif. Les enfants sont en plein développement au niveau croissance et cela influe sur les performances. Ils sont très nombreux, ce qui n’est pas évident tous les jours pour les entraîneurs. Chez les U13, une seule défaite lors de cette première partie de saison. Un travail tactique a été mis en place par les entraîneurs. Les U12 et U13, après avoir travaillé chacun de leur côté, commencent à se rapprocher, ce qui ne peut être que bénéfique à tous. Thierry Fourtane, le responsable de l’école de foot, peut être fier et le pari de faire tous les entraînements le mardi à Horgues est une réussite.

La catégorie U15 était un peu dans l’inconnu au départ avec une majorité de joueurs de première année. Le pari audacieux de partir en niveau honneur a été remporté avec un maintien obtenu avec une seule défaite lors de la dernière journée alors que les joueurs découvraient le football à onze. Il manque aux joueurs de passer un cap en terme de concentration sur un match entier. Le travail est bon aux entraînements. La deuxième partie de saison doit être plaisir et progression, les résultats viendront naturellement.

La catégorie U17 a eu du mal à se lancer puisque nous avons effectuer une entente avec le club de Bordes que nous remercions au passage car nous nous entendons merveilleusement avec leurs dirigeants. Il n’a pas manqué grand chose pour se qualifier pour la phase honneur. L’objectif sera de devenir champion de la poule promotion mais aussi de continuer l’apprentissage en prenant des aptitudes et des habitudes de sportifs pour devenir des séniors dans deux saisons.

Enfin la catégorie séniors, où après les descentes de la saison dernière, les résultats sont revenus. L’équipe III a pris beaucoup de plaisir à jouer avec un nombre important de joueurs. La deuxième partie de saison peut leur permettre de gratter un titre de champion de promotion, ce qui serait une récompense quand on pense que la saison dernière cette équipe avait terminé sur un forfait général. Pour le groupe réserve, l’objectif de la qualification en poule honneur a été atteint malgré un début difficile. Cette équipe n’a pas de marge de manœuvre face à ces adversaires. Il faut donc continuer le travail. L’objectif premier sera le maintien en D3 avant de penser à autre chose. Enfin, la bonne nouvelle vient du groupe fanion qui est en tête de son championnat. Longtemps invaincue, cette équipe est dans les temps de passage. Attention toutefois car les matchs face aux grosses écuries de la poule ne sont pas pour l’instant en notre faveur. Il va falloir cravacher plus, surtout aux entraînements, pour garder cette tendance positive. L’objectif était clairement affiché en début d’année et le reste pour la fin de saison : la montée et rien d’autre. Les joueurs en ont les capacité, à eux de se dépouiller sur les cinq prochains mois pour remettre les séniors du HOFC là où ils auraient du rester.

On le voit, la deuxième partie de saison s’annonce prometteuse avec de nombreux trophées en vue pour nos équipes à onze et une progression à poursuivre dans le développement dans nos équipes de foot réduit.

“Le club a une bonne image”

Pouvez-vous faire un premier bilan au niveau associatif ?

Quel club dans le département peut se vanter d’attirer trois cents personnes à un repas payant ? C’est la preuve que les gens se sentent bien au HOFC et qu’ils ont envie d’être ensemble. Il faut rajouter à cela les auberges espagnoles et les repas des catégories pour démontrer que le club vit bien à ce niveau là même si on peut toujours faire mieux avec notamment plus d’animation du côté de l’amicale des séniors et des évènements où deux catégories se mélangent. Ce sera un axe de développement de la deuxième partie de saison. Les dirigeants, qui sont souvent aussi des éducateurs, ont démontré qu’ils pouvaient se mobiliser pour un évènement comme le repas de Noël. Il faut faire de même pour les tournois et d’autres évènements extra-sportif. L’objectif sera, peut-être pas cette saison, d’enrôler des parents dans nos prochains évènements ou dans le quotidien des catégories.

Nous avons aussi relancer des commissions qui n’avaient que le nom jusqu’à présent. Ainsi, la commission animation organise tous les week-ends des buvettes sur les différents matchs. La commission communication est à fond, celle des terrains se bat en permanence pour améliorer les structures en collaboration avec les municipalités, la commission arbitrage va donner un coup de main pour le PEF et la commission achat devrait officialiser bientôt une action envers les éducateurs et dirigeants. Seule la commission sponsoring est en retard mais il va falloir y remédier car sans argent, il est très difficile de faire avancer le club et de réussir les différents projets. Actuellement, c’est ce qui freine le développement du club. Autre bémol, nous n’avons pas réussi à organiser un tournoi sur ce premier semestre. La faute à beaucoup de choses mais qui doivent nous servir pour le futur car il faut repenser notre mode de fonctionnement sur ce genre d’évènement plus aussi prisé qu’avant.

Reste l’éducatif…

Le club a une bonne image, il n’y a pas de soucis majeur sur les rencontres disputées par le HOFC et les entraîneurs se tiennent plutôt correctement sur le bord des terrains. Horgues Odos n’est pas un casse-tête pour la commission des litiges et discipline du district et cela est fort enviable même si on aimerait toujours réduire le nombre de cartons pris bêtement et qui sanctionnent les finances du club. Les actions du Programme Éducatif Fédéral doivent amener encore un plus dans de nombreux domaines afin de rendre le HOFC un club encore plus citoyen et ancré dans la population de nos villages. Nous devons former nos futurs dirigeants par ce programme. Il en va de la pérennité du club car les dirigeants actuels ne sont pas éternels.

Au final, s’il fallait donner une appréciation de ce premier semestre ?

Je dirais que le HOFC est un élève surprenant qui sait bien faire les choses lorsqu’il en a envie. Un premier semestre encourageant qui doit se concrétiser sur le terrain par les résultats, notamment chez les séniors, et dans les coulisses par l’obtention du label club. Bravo à tous les éducateurs et dirigeants pour leur dévouement quotidien, merci aux joueurs et leurs parents d’avoir choisi notre club.

A suivre dans la deuxième partie : les objectifs et la fiche de route du deuxième semestre

 

 

 

 

 

 

 


N'hésitez pas à partager cet article sur votre mur Facebook...

  • S'abonner aux articles

    Votre e-mail :