Élimination logique au vu du nombre de divisions d’écart avec Aureilhan pour le HOFC, mais de nombreuses satisfactions pour Cédric Chevallier.

Cédric Chevallier (entraîneur Horgues Odos):« Pas grand chose à reprocher aux garçons »

« Après un peu plus d’un mois de bonne préparation en vue des prochaines échéances du championnat, une belle équipe d’Aureilhan se présentait à nous pour ce second tour de Coupe de France.

Et dans la lignée de cette prépa, nous n’avons rien changé à ce qui a été travaillé, ce qui est vraisemblablement pas assez pour venir à bout de notre adversaire du jour. 

Pas grand chose à reprocher aux garçons. L’envie était là, mentalité du groupe ok. Peut être qu’avec plus de justesse technique, nous aurions pu être un peu plus efficace dans notre jeu.

Quelques points tactiques à corriger cette semaine pour être totalement prêt pour la réception de Galan samedi. »


N'hésitez pas à partager cet article sur votre mur Facebook...

  • S'abonner aux articles

    Votre e-mail :